AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lkjikol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A. Shanice Carter
avatarAdmin

Messages : 144
Date d'inscription : 23/08/2011
Age : 28
Localisation :

Me & You
STATUT : Compliqué
RelationShip:
MessageSujet: lkjikol   Lun 22 Oct - 15:23

Eden était en train de s'assoupir devant la télé, ses yeux commençaient à se fermer tout seuls et il commença à plonger dans les bras de la Morphée quand un effroyable coup feu retentit et le fît sursauté. Il regarda autour de lui et comprit que ce bruit n'était que le fruit de son imagination. Il resta un moment dans son fauteuil incapable de bouger, l'angoisse lui tenailler le ventre. Il sentait son corps tremblait et pour le voir il regarda ses mains. Le jeune homme ferma les yeux et se concentra sur sa respiration pour se calmer. Quand il arrêta de trembler, il alla dans la salle de bain afin de mettre de l'eau de son visage et de reprendre ses esprits. Le grand brun regarda son reflet dans le miroir.Le jeune homme prit le flacon de médicament sur le rebord du lavabo et prit beaucoup plus de pilules que lui avait ordonné le médecin qui passa avec un verre d'eau. Soudain, Eden eût un mal de tête horrible. Il se mît à voir des brides de sa vie sous ses yeux.


Flash-back

Le taxi l’avait déposé devant un grand centre commercial quand il y entra, il fût captivé par sa grandeur, Éden avait l'impression de ne pas savoir ou donner de la tête, il avait levé son regard et s'en rendre compte, il avait fait un tour sur lui-même. Tandis qu'il jeta un regard partout quelque chose attira son attention, il vît un petit garçon qu'il avait les yeux pétillants en regardant une machine ou quand vous mettez une pièce et vous tournez le levier, une boule arrive avec plein de choses dedans. Le jeune homme s'approche du petit garçon blond et mît une pièce dedans, le petit garçon tourna alors la tête vers lui, Eden lui sourit avant que d'un geste de la tête, il lui intima de tourner le levier. C'est ce que fît le petit bonhomme puis il plongea sa main dans la machine et e retira une boule bleue, il le brandit fièrement devant Éden en esquissant un grand sourire. « Merci m'sieur ». Le jeune homme sourit à son tour et passa sa dans les cheveux bouclés blonds du petit garçon. Soudain, un coup de feu se fît entendre. Le grand brun se retourna brusquement et vît apparaître un adolescent avec une arme à quelques mètres d'eux qui venait tout juste de sortir d'une boutique de sport. Il ne pût s’empêcher de le fixer tandis qu'il brandit les bras en arrière et planqua le petit garçon derrière son dos. Eden déglutit quand l'adolescent les remarqua, il pouvait sentir que le petit être derrière lui tremblait de peur. Le tireur s'approcha d'eux pourtant Éden n'arriva pas à bouger quand il finit par réduire la distance entre eux d'un mètre, il pointa son arme sur lui. « Qu'est-ce que tu planques derrière toi ? » Eden ne répondit pas tout de suite beaucoup trop intimider dans la situation dans laquelle il se trouvait. Le tireur commençait à perdre patience « Tu vas répondre ! » Le grand brun dégluti péniblement « C'est juste un gamin », le jeune homme sentit des petites mains s'accrochaient au bas de sa chemise et la serraient fort. « Montre-le-moi » lui intima-t-il en en enclenchant son arme en visant le petit garçon caché derrière Eden. Il tourna la tête sur le côté et baissa ses yeux sur le petit garçon qui avait enfoui la tête dans son dos. Puis, il reposa son regard sur l'ado, en secouant lentement la tête « non » Le tireur visa alors l'un des genoux d'Eden et avait qu'il puisse faire quoique se soit, il se retrouvât à terre, les mains sur son genou droit en sang. « Eh bah voila » dit l'adolescent en voyant le petit garçon aux boucles blondes. Le jeune homme vît qu'il pointa son arme sur lui, avec ses mains et sa jambe valide, il essaya de se révéler. « Laisse le tranquille ». Le gars lâcha un rire avant de flanquer un coup pied qui fît valser Eden en arrière. C'est là qu'il vît en contre plongée le petit garçon « Cours ! » lui ordonna-t-il. Il vit le petit garçon s’éloignait de son champ de vision remplacer par celle du tireur au-dessus de lui qui pointait l'arme sur sa tête. Il appuya sur la détente tandis que Éden bouge-la tête sur un côté. Il ne sait par quel chance mais il reçut la balle dans l'épaule. L'ado esquissa un sourire « Je crois bien que t'as eu ton compte » . C'est tout ce que se souvient Eden avant de se réveiller dans un lit d’hôpital.

Fin du flash-back



Flash-back

Eden était sur un terrain de basket prés d'un lac depuis des heures, il s'amusait à faire des paniers et il s'en lassait jamais. Il était comme toujours à 100%, il ne voyait pas défilé le temps et ne faisait aucunement l'attention à ce qui l'entourait. « Dis-moi t’arrête jamais ? » dit-une voix féminine qu'il connaissait très bien. Il sourit et effectua un lancer qu'il rentra avant d'aller chercher le ballon qui rebondissait. « Que fais-tu ici ? » lui demanda-t-il en arrivant devant elle en dribblant. « Et si tu arrêtais répondre avec une autre question » rétorqua-t-elle ce qui fait rire le jeune homme. « Je te lance un défi... sur le basket » Eden haussa un sourcil et lança d’une main le ballon derrière lui celui-ci fît son chemin jusqu'au panier et retomba en passant par le filet du panier. Le jeune homme sourit en coin « Je t'écoute » Il ne savait pas ce qu'elle a eu derrière la tête mais à parier avec lui sur le basket, c'était qu'elle était devenue folle ou bien que qu'elle avait oubliée les dernières années passées avec lui. Ils étaient amis mais Éden ressentait beaucoup plus que ça à son égard. « Je te défis de fermer les yeux, de penser à moi et de mettre un but » Éden leva les yeux au ciel combien s de fois il va devoir lui répéter « Paniers ! » Elle ronchonna « Oui panier » . le jeune homme sourit « Je relève le défis » dit-il avant avant de courir vers son ballon et de cette place au milieu du terrain e dribblant. « Tu sais tu peux avancer » lui indiqua-t-elle. Le basketteur secoua la tête « Se sera trop facile sinon » Il ferma les yeux et fit tourner un peu les ballons dans ses mains avant de plier légèrement les genoux assez pour donner la bonne impulsion et tira. Le jeune homme joua le jeu jusqu'au bout et garda les yeux fermés « Alors j’ai marqué ? » il n'avait pas entendu le son du ballon qui rebondissait et cela le dérangeait. Soudain il sentit le parfum de la jeune femme et de ses lèvres se posant sur les siennes. Elle les retira top vite au goût d'Eden pour dire « Oui tu as marqué ». Le grand brun ouvrit les yeux, lui prit le ballon de ses mains et l'attira contre lui pour l'embrasser.

Fin du flash-back



Flash-back

Eden était allongé avec celle qui l'aime dans son lit et celui-ci s'amusait avec ses doigts mais surtout avec son annuaire qui porta sa bague de fiançailles. Il repensa au moment où il avait fait ça demande c'était une fête qui battait son plan, des personnes qui dansaient, d'autres qui vomissaient et bien sur d'autres qui faisaient des choses pas très catholiques, y a plus romantique non ? Mais ce n'est pas le pire, Eden a fait croire à sa fiancée qui il était bourrée au moment où il lui a proposé d’ailleurs celle-ci avait un coup mais tout ça ce n'est était pas vrai il n'était pas bourré. Il avait peur-il de se trimbaler avec ça depuis des semaines et il pensait que si elle refusait alors qu'elle pensait qu'il était bourré cela aurait moins conséquences sur leurs relations ce qui n'avait pas prévu c'est qu'elle serait vraiment soûle. Elle dit oui ayant peur que ce soit sous l'alcool il lui expliqua le lendemain qu'il l'avait proposé en mariage et qu'elle se rétractait ce que qu'elle refusa malgré son insistance. « Tu sais, je n'étais pas bourré quand je t'ai proposé de m'épouser » Il ne s'attendit pas du tout à ce qui passa juste après son aveu, elle éclata de rire « Mais arrête ce n'est pas drôle » Elle est du mal à dire cela car elle reprenait son souffle « Moi non plus je ne l'étais pas » Eden écarquilla les yeux « Vraiment ? » Sa fiancée acquiesça de la tête et il se mit à rire lui aussi se sentant carrément ridicule.

Fin du flash-back



Flash-back


L'enfance n'était pas facile pour Eden sa mère était mort peu de temps après avoir donné naissance à sa petite sœur. Plongeant son père dans l’alcool et l'agressivité, il en voulait à ses enfants les tenant responsable de la mort de sa bien-aimée. Il battait Eden mais ne battait que lui a chaque fois que ce monstre avait envie de taper sa petite sœur Eden faisait en sorte que ce soit lui qu'il prenne à sa place en se faisant des bêtises énormes. Un jour les coups n'étaient pas seulement sur le ventre et les jambes, son père l'avait aussi frappé au visage. Cela était difficile à cacher les jambes et le ventre on mettait des vêtements et personne ne soupçonnaient rien enfin presque personne. Il mit une casquette espérant que se soit suffisant et alla en cours. Une amie proche de lui qui deviendra sa fiancée était la seule à avoir remarqué celui-ci bien sur évita le sujet. Elle le suivit jusque chez lui et vit par la fenêtre l’accueil costaud que lui offrit son père. Immédiatement elle prévenue son père et le soir même les services sociaux étaient à la maison d'Éden. Il entendit la dame qui se chargeait d'eux parler à un policier qui avait arrêté son père que lui et sa petite sœur allait être séparée. Eden courra alors rejoindre sa petite sœur dans sa chambre et la serra de toutes ses forces. Il lui murmura « Je te promets que je te retrouverais » Il prit la photo de chevet qui les représentait eux deux et en retira le phot la déchant en deux parties. Il donna la partie ou on le voyait à sa petite sœur et garda l'autre bout où on la voyait.

Plus tard il vit sa petite sœur embarquer dans une voiture alors que lui restait ici ce fût la dernière fois qu'il la vit. Son amie alla lui faire un câlin pour le consoler mais celui-ci recula « Je n’ai pu de sœur et tout ça c'est ta faute ! » Eden était énervé il n'avait jamais été aussi moralement que physiquement « Je te le pardonnerais jamais » il lui a pardonné mais il lui a fallu du temps, têtu comme il est .Il a réussit à lui en vouloir pendant deux ans. Quelque part il lui en voudra toujours tant qu'il n'aurait pas retrouvé sa petite sœur.

Fin du flash-back


Soudain tout réapparut normalement, il voyait sa salle de bain plus précisément lui devant le miroir regardant son reflet. Était-ce vraiment nécessaire que son esprit lui rappelle tout ce qu'il a perd sa fiancée, le basket, sa petit soeur mais surtout la joie de vivre. Eden avait toujours aussi mal comme d'habitude , il serra fort le verre qui tenait dans sa main et l'envoya valsé sur le miroir qui éclata en mille morceaux et le verre par la même occasion. Il était tellement énervé, il a l'impression que sa vie a été foutue en l'air ce jour-là.



_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://<center>http://4000-brisbane.forumgratuit.org</c
 

lkjikol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Taking Chances  :: ♦ PRÉSENTATION EN COURS-